Une journée sur les marchés : le 01.02.23

Que retenir de la journée :
Les indices actions européens ont clôturé en ordre dispersé, les investisseurs restant prudent avant la décision de la Fed ce soir, suivie de celles de la BCE et de la BoE demain.
Les ouvertures de postes aux Etats-Unis ont augmenté plus que prévu en décembre selon la dernière enquête du JOLTS[3], atteignant 11.012M contre 10.440M en novembre.
Dans la zone euro, l’inflation a ralenti plus fortement que prévu en janvier, mais les prix hors énergie et produits alimentaires non transformés ont en revanche légèrement accéléré.

Marchés actions

Performance des indices actions européens sur la journée de Mercredi : SMI[8] INDEX -0,75% (11.201 pts), FTSE -0,14% (7.761 pts), CAC -0,08% (7.077 pts), EURO STOXX 50 +0,19% (4.171 pts), DAX INDEX +0,35% (15.181 pts), FTSE MIB +0,39% (26.704 pts), IBEX 35 +0,74% (9.100 pts).

Les indices actions européens ont clôturé en ordre dispersé, les investisseurs restant prudent avant la décision de la FED ce soir suivie de celles de la BCE et de la BoE jeudi. Dans la zone euro, l’inflation a ralenti plus fortement que prévu en janvier mais la hausse des prix hors énergie et produits alimentaires non transformés a en revanche légèrement accéléré, ce qui devrait inciter la BCE  à garder le cap dans son resserrement monétaire. Elle devrait annoncer jeudi, à l’issue de sa réunion, qu’elle relève ses taux directeurs d’un demi-point de base. Les marchés anticipent pareille décision de la Banque d’Angleterre dont le comité se réunit également demain.

Coté Résultats, BBVA (+4,70%) a affiché un bond de 38% de son bénéfice net, qui a atteint un record de 6.42Mds€ pour 2022, grâce à une augmentation à deux chiffres des revenus de prêts et à une forte performance au Mexique. Au Q4 2022, le bénéfice net a augmenté de 17.6% pour atteindre 1.58Mds€.

ENTAIN (+0.81%) a publié au Q4 2022 une hausse de 12% des revenu net pour 2022. La société a annoncé un bénéfice net compris entre 985M£ et 995M£, contre une première estimation entre 925M£ et 975M£.

GETINGE (+2.05%) a annoncé au titre du Q4 2022 un bénéfice d’exploitation de 79.3M$ contre 106.3M$ un an plus tôt, alors que les ventes organiques et les commandes ont chuté de 5% et de 7% respectivement.

GSK (+1,04%) a affiché au Q4 2022 un BPA de 0.32$ contre 0.29$ un an plus tôt. Le CA est lui ressorti à 7.37Mds£ tandis que le consensus tablait sur 7.07Mds£. Pour 2023, la société prévoit une croissance du BPA de 12 à 15% et une croissance du CA de 6 à 8%.

NOVARTIS (-2.72%) a publié, au Q4 2022, un CA en baisse à 12.69Mds$ contre 13.23Mds$ un an plus tôt. Le BPA a lui augmenté de 1.40$ à 1.52$. Les analystes tablaient sur un CA de 13.14Mds$ et sur un BPA de 1.41$.

NOVO NORDISK (-0.06%) a publié un bénéfice net pour 2022 en hausse de 16% et légèrement au-dessus des prévisions à 7.46Mds€. Le CA s’est lui aussi établit légèrement au-dessus des attentes à 23.78 Mds€.  

ORSTED (+1.65%) a publié, au titre de l’année 2022, un CA de 17.32Mds€ contre 10.1Mds€ l’année précédente, alors que le consensus des analystes était de 13.78Mds€. Le BPA est lui passé à près de 4.5€ contre 3.16€ en 2021, mais en-dessous des attentes qui tablaient sur 5.05€.

RAIFFEISEN (-2.61%) a publié, au titre du Q4 2022, un revenu net de 826M€. Pour l’année complète, le bénéfice net s’est élevé à 3.62Mds€, contre 1.37Mds€ un an plus tôt.

VODAFONE (-2.08%) a affiché un CA en baisse de 0.4% à 11.64Mds€ au titre du Q3 2022. En Allemagne, Vodafone a enregistré une baisse de 1,8% de ses revenus de services, tandis qu’en Espagne, la concurrence intense a entraîné une baisse de 8,7% des revenus des services au cours du trimestre.

Plus tôt ce matin en Asie, les indices actions ont fini en hausse excepté le TOPIX : TOPIX -0,15% (1.972 pts), a fini en baisse tandis que le NIKKEI 225 +0,07% (27.347 pts), l’ASX 200 +0,33% (7.502 pts), le SHANGHAI COMP +0,90% (3.285 pts), le CSI 300[4] +0,94% (4.196 pts), le KOSPI +1.02% (2.450 pts), le HANG SENG +1,05% (22.072 pts) et le SHENZHEN COMP +1,45% (2.173 pts) ont fini en hausse.

 À la clôture des marchés européens, les indices actions américains évoluaient en baisse, en attendant la décision de la FED qui devrait relever ses taux d’intérêt de 25 points de base, tout en maintenant un discours

ferme face à l’inflation. Les investisseurs essaieront en effet d’évaluer si et dans quelle mesure Jérôme Powell repoussera les anticipations des marchés concernant une baisse des taux à partir du second semestre.

Coté Résultats, BOSTON SCIENTIFIC a annoncé pour le Q4 2022 un CA qui s’est élevé à 3.24Mds$ contre 3.13Mds$ un an plus tôt. Le BPA est lui resté inchangé à 0.45$. Les analystes tablaient quant à eux sur 0.47$.

ENTREPRISE PRODUCTS PARTNERS a déclaré au titre du Q4 2022 un CA en hausse à 13.65Mds$ contre 11.37Mds$ un an plus tôt. Le BPA est également ressorti en hausse à 0.65$ contre 0.47$ au Q4 2021.

THERMO FISCHER a affiché, au titre du Q4 2022, un CA de 11.45Mds$ contre 10.70Mds$ un an plus tôt, tandis que les analystes s’attendaient à 10.41Mds$. Le BPA est lui ressorti en baisse à 5.40$ contre 6.54$ un an plus tôt.

T-MOBILE a publié pour le Q4 2022 un CA en baisse de 2.5% à 20.27Mds$ en-dessous du consensus qui tablait sur 20.66Mds$. La société a affiché un BPA de 1.18$, contre 0.34$ l’année précédente.

  • S&P 500 : -0,27% (4.065 pts)
  • NASDAQ : -0,17% (11.565 pts)
  • DOW JONES[5] : -0,77% (33.825 pts)

Matières premières

À la clôture des marchés européens, les cours du pétrole évoluaient dans le rouge : Le WTI et le BRENT baissaient de -1,04% et -1,39% à 78,05$ et à 84,27$ (Contrat Futures Mars 2023).

Le comité interministériel réunissant l’Organisation des pays exportateurs de pétrole et ses alliés (Opep+[6]) a décidé de maintenir le niveau de production défini en octobre, en raison des incertitudes relatives à la demande en Chine après la réouverture de l’économie et à l’impact potentiel des sanctions contre le brut russe sur le marché.

Marchés taux

Sur la journée, les rendements à 10 ans se sont écartés en Europe, excepté au Royaume-Uni, et resserrés aux Etats-Unis.  

Rendements des Obligations d’États à 10 ans sur la journée de mercredi :

  • 10 ans allemand : +2,28% (+0,0 bps)
  • 10 ans américain : +3,47% (-3,5 bps)
  • 10 ans anglais : +3,30% (-2,6 bps)
  • 10 ans français : +2,75% (+0,1 bps)
  • 10 ans italien : +4,28% (+0,5 bps)
  • 10 ans espagnol : +3,27% (+0,5 bps)
  • 10 ans portugais : +3,18% (+0,2 bps)

Macroéconomie

ALLEMAGNE : Le PMI Manufacturier[1] est monté à 47.3 contre 47.0 estimé et 47.1 précédemment.

 ESPAGNE : Le PMI[9] Manufacturier est monté à 48.4 contre 48.0 attendu et 46.4 précédemment.

 FRANCE : Le PMI Manufacturier est ressorti en-dessous des attentes à 50.5 contre 50.8 estimé par les analystes, mais en hausse après 49.2 lors de l’exercice précédent.

 ITALIE : Le PMI Manufacturier est ressorti en hausse à 50.4 contre 49.6 estimé et 48.5 précédemment.

– L’IPC[10] mensuel est ressorti légèrement au-dessus des attentes à 0.2% contre 0.1% estimé par le consensus.

 ZONE EURO : L’IPC mensuel est ressorti en baisse et en-dessous des prévisions à -0.4% contre -0.3% attendu par le consensus.

 ROYAUME-UNI : L’indice mensuel des prix des logements est ressorti en baisse et en-dessous des attentes à -0.6% contre -0.3% lors de l’exercice précédent.

– Le PMI Manufacturier a augmenté pour atteindre 47.0 contre 46.7 lors de l’exercice précédent.

 CHINE : L’indice PMI Manufacturier Caixin[7] est ressorti constant mais en-dessous des attentes à 49.2 contre 49.5 estimé par les analystes.

 ETATS-UNIS : Les créations d’emplois non agricoles ADP sont ressorties en baisse à 106K contre 253K précédemment, tandis que les analystes tablaient sur 178K.

– Le PMI Manufacturier est ressorti à 46.9 contre 46.8 précédemment et également 46.8 estimé par les analystes.

– L’ISM Manufacturier[2] de l’emploi est ressorti au-dessus des attentes à 50.6 contre 49.0 estimé par le consensus, mais en légère baisse comparé à 50.8 lors de l’exercice précédent.

– L’indice PMI Manufacturier de l’ISM[11] est ressorti en baisse et en-dessous des attentes à 47.4 contre 48.0 attendu et 48.4 précédemment.

– Le rapport JOLTS des nouvelles offres d’emplois est ressorti à 11.012M contre 10.250M attendu, et en hausse comparé à 10.440M précédemment.

– Les stocks de pétrole brut sont ressorties à 4.140M contre 0.376M estimé et 0.533M précédemment.

Les indicateurs économiques de demain

Jeudi, nous aurons : la balance commerciale en Allemagne et l’évolution du nombre de chômeurs en Espagne, mais surtout la décision de la BoE sur les taux d’intérêts au Royaume-Uni et la décision de la BCE sur les taux d’intérêts en zone euro. Seront publiés également les inscriptions hebdomadaires au chômage, la productivité du secteur non agricole, le coût unitaire de la main d’œuvre et les commandes à l’industrie aux Etats-Unis.

Ce document est conçu exclusivement à des fins d’information. Financial Networking Group décline toute responsabilité en cas d’altération, déformation ou falsification dont ce document pourrait faire l’objet. Toute modification, utilisation ou diffusion non autorisée, en tout ou partie de quelque manière que ce soit est interdite. Les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des performances futures. Les informations contenues dans cette publication sont basées sur des sources que nous considérons fiables, mais nous ne garantissons pas qu’elles soient exactes, complètes, valides ou à propos. Le support non contractuel ne constitue en aucun cas une recommandation, une sollicitation d’offre, ou une offre d’achat, de vente ou d’arbitrage, et ne doit en aucun cas être interprété comme tel.

Termes et définitions
1. PMI manufacturier ( PMI Manufacturier ) Le PMI manufacturier, ou Indice des Directeurs d'Achat du secteur manufacturier (Purchasing Managers' Index for Manufacturing), est un indicateur économique important qui mesure la santé du secteur manufacturier d'une économie.
2. ISM manufacturier ( ISM Manufacturier ) L’indice ISM manufacturier est un indicateur économique qui mesure le niveau d’activité des manufacturiers aux États-Unis. Il est…
3. JOLTS ( JOLTS ) L'enquête JOLTS collecte des données sur les offres d'emploi, les embauches, les démissions, les licenciements et d'autres séparations (comme les retraites).
4. CSI 300 ( CSI 300 ) Le CSI 300 est un indice boursier chinois qui représente les 300 actions les plus importantes cotées sur les bourses de Shanghai et de Shenzhen.
5. Dow Jones ( DOW JONES ) Le Dow Jones Industrial Average (DJIA) est un indice boursier des États-Unis composé des 30 plus grandes entreprises…
6. OPEP+ ( Opep+ ) OPEP+ est une coalition entre les pays membres de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et d’autres…
7. Caixin ( Caixin ) Caixin est un média chinois réputé pour son journalisme indépendant et approfondi, en particulier dans le domaine de…
8. SMI ( SMI ) Le SMI (Système Monétaire International) est un système financier qui permet aux banques centrales des différents pays de…
9. PMI ( PMI ) L'indice PMI (Purchasing Managers' Index) est un indicateur mensuel qui mesure la performance des secteurs de l'industrie manufacturière et des services.
10. Indice des prix à la consommation ( IPC ) L’indice des prix à la consommation (IPC) est un indicateur économique qui mesure l’évolution des prix des biens…
Prec.
” Battre en retraite ? ” La Plume par Igor De Maack
Suiv.
Marchés VS Fed : qui va gagner le bras de fer ?
Plus de publications

Abonnez-vous

Abonnez-vous et recevez toutes les semaines notre newsletter économique et financière.