Une journée sur les marchés : le 02.03.23

Que retenir de la journée :
Les indices actions européens ont clôturé en hausse malgré une séance marquée par une inflation toujours très forte en zone euro, qui plaide pour que la BCE continue à augmenter ses taux d’intérêt.
L’IPC[7] annuel de la zone euro est ressorti au-dessus des estimations à 8.5% contre 8.2% attendu par le consensus et 8.6% précédemment.
Aux Etats-Unis, les inscriptions hebdomadaires au chômage sont ressorties en-dessous des estimations à 190K contre 195K attendu par les analystes.

Marchés actions

Performance des indices actions européens sur la journée de Jeudi : IBEX 35 +0,05% (9.327 pts),DAX INDEX +0,15% (15.328 pts),FTSE MIB +0,30% (27.398 pts), FTSE +0,37% (7.944 pts), EURO STOXX 50 +0,59% (4.241 pts), CAC 40 +0,67% (7.284 pts), SMI[8] INDEX +0,79% (11.165 pts).

Les indices actions européens ont clôturé en hausse malgré une séance marquée par une inflation toujours très forte en zone euro, qui plaide pour que la BCE continue à augmenter ses taux d’intérêt. Compte tenu de la ténacité de l’inflation, les marchés anticipent de plus en plus que la BCE, déjà engagée à relever ses taux d’un demi-point dans deux semaines, les portera à des niveaux plus élevés par la suite.

Coté BCE, Christine Lagarde, interrogé par la chaîne de télévision espagnole Antena 3, a déclaré que “Nous avons toutes les raisons de croire qu’il y aura une autre augmentation de 50bps lors de notre prochaine réunion en mars”, et a également ajouté que des hausses supplémentaires sont “possibles” après mars, en fonction de données entrantes.

Les marchés parient que la BCE portera son taux de dépôt, qui sert de référence, à 4% par rapport à son niveau actuel de 2,5%.

De plus, le compte rendu de la réunion de février laisse également entendre que l’institution pourrait bien continuer à relever les taux au-delà de ce mois-ci, même si “il a été noté que la dynamique à court terme de l’inflation sous-jacente[1] avait également commencé à diminuer quelque peu”, en ajoutant que la proposition d’un relèvement des taux de 50 Bps a finalement été approuvées par une “large” majorité.

Coté Résultats,  ANHEUSER-BUSCH (+1,23%) a enregistré une hausse de 13% de son bénéfice net 2022, à 6,4Mds$ porté par des volumes record. Le CA a quant à lui augmenté de 6,4% à 57,8Mds$.

ARGENX (-6.57%) a annoncé, au titre du Q4 2022, une perte de -0.70$ par action contre une perte de -4.61$ par action un an plus tôt. La société a déclaré un CA de 182.12M$ contre 33.68M$ précédemment.

COVESTRO (-6.57%) a publié pour 2022 un CA en hausse de 13.0% à 18.0Mds€ contre 15.9Mds€ l’année précédente. Le résultat net a cependant reculé de -272M€ tandis que l’EBITDA[3] a chuté de 47,6 % par rapport à l’année précédente pour s’établir à 1,6Mds€.

EVONIK INDUSTRIES (-0.05%) a publié au titre de l’année 2022 un CA de 18.5Mds€, ainsi qu’un bénéfice net de 540M€ contre 746M€ l’année précédente.

FLUTTER ENTERTAINEMENT (-5,63%) a publié pour 2022 un CA de 7.69Mds£ contre 6.04Mds£ un an plus tôt soit un bond de 27%. Sa perte avant impôt s’est légèrement réduite, passant de 288M£ à 275M£.

HALLEON (4,06%) a annoncé un CA de 10.86Mds£ contre 9.55Mds£ l’année précédente, tandis que les analystes s’attendaient à 10.84Mds£. Le BPA est lui ressorti à 0.184£ contre 0.179£ précédemment.

HAPAG-LLOYD (+0.78%) a réalisé, en 2022, le meilleur exercice de son histoire avec un bénéfice de 17Mds€ soit 88 % de plus qu’un an plus tôt. Le CA a également fortement augmenté pour atteindre 34.5Mds€ soit une hausse de 55%, aidés par une augmentation de 43 % des taux de fret.

MERCK (+0,40%) a publié au titre de l’exercice 2022 un CA de 22.23Mds€ contre 19.69Mds€ un an plus tôt. Le BPA s’est lui établit à 7.65€ contre 7.03€ précédemment, soit une hausse de 15.3%.

TECHNIP ENERGIES (+7,02%) a publié un CA de 6.42Mds€ en baisse de 4% sur un an mais supérieur à la prévision moyenne de 6,34Mds€ des analystes. Le résultat net ajusté par action a atteint 1,79€, contre 1,39€ en 2021.

VALLOUREC (+6.15%) a publié pour 2022 une perte nette de 366M€ après un bénéfice de 40M€ un an plus tôt. Le CA s’élève cependant à 4,88Mds€ en hausse de 42%.

VAT GROUP (-1.89%) a affiché en 2022 un résultat net en bond de 41,1% à 306,8M CHF, contre 293.7M CHF estimé par le consensus. Le conseil d’administration a par conséquent proposé le versement d’un dividende de 6,25 CHF par action, contre 5,50 CHF auparavant.

VEOLIA (+0.43%) a affiché en 2022 des résultats records, soutenus par l’intégration des activités de Suez. Le groupe a dégagé un résultat net de 1,16Mds€ contre 896M€ un an plus tôt, soit une amélioration de 29,7% et au-dessus de l’objectif de 1,1Mds€. Le CA réalisé au cours de l’exercice s’établit à 42,8Mds€, en croissance de 49,4% à taux de change constants. Il était attendu à 40,8Mds€.

UNIVERSAL MUSIC GROUP a déclaré après le marché que le bénéfice pour 2022 a diminué dans un contexte de hausse des revenus. Le bénéfice net attribuable aux actionnaires pour les 12 mois se terminant le 31 décembre 2022 est de 782M€, contre 886M€ il y a un an. Le BPA s’est établi à 0,43 contre 0,49. Le BPA ajusté, quant à lui, s’est établi à 0,80 euro contre 0,70 euro. Le C.A de la société de musique a été enregistré à 10,34 milliards d’euros contre 8,50 milliards d’euros.

Plus tôt ce matin en Asie, les indices actions ont fini en ordre dispersé : HANG SENG -0,92% (20.429 pts), SHENZHEN COMP -0,52% (2.153 pts), CSI 300[4] -0,22% (4.118 pts), TOPIX -0,16% (1.495 pts),NIKKEI 225 -0,06% et SHANGHAI COMP -0,05% (3.311 pts), ASX 200 +0.05% (7.255 pts), et KOSPI +0.62% (2.428 pts).

 À la clôture des marchés européens, les indices actions américains évoluaient en ordre dispersé, les inquiétudes renforcées par des nouveaux indicateurs économiques témoignant de la vigueur intacte de l’activité économique américaine, ainsi que par une nouvelle hausse des taux obligataires.

Coté valeurs,  TESLA faisait marche arrière (-5,12%), au lendemain d’une présentation aux investisseurs jugée décevante faute d’annonces concrètes. Le constructeur n’a pas présenté de nouveau véhicule, se bornant à promettre l’arrivée sur le marché de son pick-up Cybertruck d’ici la fin de l’année.

Coté Résultats,  BEST prévoit un bénéfice par action ajusté de 5,70 $ à 6,50 $ pour l’exercice 2024, ce qui serait inférieur aux 7,08 $ de l’année dernière et au consensus Capital IQ de 6,56 $. La société prévoit une baisse des ventes comparables de 3 à 6 %, soit plus que la baisse de 2,9 % modélisée par les analystes. Le chiffre d’affaires est estimé entre 43,80 et 45,20Mds$ , ce qui correspond à la prévision de 44,66 milliards de dollars de la rue.

  • S&P 500 : -0,26% (3.941 pts)
  • NASDAQ : -0,64% (11.307 pts)
  • DOW JONES[5] : +0,26% (32.745 pts)

Matières premières

À la clôture des marchés européens, les cours du pétrole évoluaient dans le vert : Le WTI et le BRENT montaient de +0,84% et +0,63% à 78,34$ et à 84,84$ (Contrat Futures Avril et Mai 2023).

Marchés taux

Sur la journée, les rendements à 10 ans se sont écartés en Europe et aux Etats-Unis.  

Rendements des Obligations d’États à 10 ans sur la journée de Jeudi :

  • 10 ans allemand : +2,74% (+3,7 bps)
  • 10 ans américain : +4,08% (+8,7 bps)
  • 10 ans anglais : +3,88% (+4,4 bps)
  • 10 ans français : +3,23% (+4,4 bps)
  • 10 ans italien : +4,60% (+4,3 bps)
  • 10 ans espagnol : +3,70% (+4,0 bps)
  • 10 ans portugais : +3,60% (+4,4 bps)

Macroéconomie

ESPAGNE : L’évolution du nombre de chômeurs est ressortie en-dessous des attentes à 2.6K contre 11.5K estimé par le consensus et 70.7K lors de l’exercice précédent.

  ITALIE :  L’IPC mensuel est ressorti en-dessous des estimations à 0.3% contre 1.4% attendu par les analystes.

 ZONE EURO :L’IPC annuel est ressorti au-dessus des estimations à 8.5% contre 8.2% attendu par le consensus et 8.6% précédemment.

– Le taux de chômage est ressorti constant à 6.7% contre 6.6% estimé par les analystes.

 ETATS-UNIS :Les inscriptions hebdomadaires au chômage sont ressorties en-dessous des estimations à 190K contre 195K attendu par les analystes.

– La productivité du secteur non agricole est ressortie à 1.7% contre 2.6% estimé et 1.4% précédemment.

– Le coût unitaire de la main d’œuvre au T4 est ressorti à 3.2% contre 1.6% attendu et 2.0% précédemment.

Les indicateurs économiques de demain

Vendredi, nous aurons : l’IPC au Japon, le PMI des services[2] Caixin[6] en Chine, la balance commerciale en Allemagne, les PMI[9] en Italie, en Espagne, en France, en Allemagne, en zone euro et aux Royaume-Unis. Nous aurons également aux Etats-Unis les indices PMI et ISM[10].

Ce document est conçu exclusivement à des fins d’information. Financial Networking Group décline toute responsabilité en cas d’altération, déformation ou falsification dont ce document pourrait faire l’objet. Toute modification, utilisation ou diffusion non autorisée, en tout ou partie de quelque manière que ce soit est interdite. Les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des performances futures. Les informations contenues dans cette publication sont basées sur des sources que nous considérons fiables, mais nous ne garantissons pas qu’elles soient exactes, complètes, valides ou à propos. Le support non contractuel ne constitue en aucun cas une recommandation, une sollicitation d’offre, ou une offre d’achat, de vente ou d’arbitrage, et ne doit en aucun cas être interprété comme tel.

Termes et définitions
1. Inflation sous jacente ( inflation sous-jacente ) L’inflation sous-jacente, également connue sous le nom d’inflation core ou d’inflation de base, est une mesure de l’inflation…
2. PMI services ( PMI des services ) Le PMI des services, ou Indice des Directeurs d'Achat pour le secteur des services (Purchasing Managers' Index for Services), est un indicateur économique similaire au PMI manufacturier, mais il se concentre sur le secteur des services.
3. EBITDA ( EBITDA ) L’EBITDA (Earnings Before Interest, Taxes, Depreciation, and Amortization) est une mesure de la performance financière d’une entreprise. En…
4. CSI 300 ( CSI 300 ) Le CSI 300 est un indice boursier chinois qui représente les 300 actions les plus importantes cotées sur les bourses de Shanghai et de Shenzhen.
5. Dow Jones ( DOW JONES ) Le Dow Jones Industrial Average (DJIA) est un indice boursier des États-Unis composé des 30 plus grandes entreprises…
6. Caixin ( Caixin ) Caixin est un média chinois réputé pour son journalisme indépendant et approfondi, en particulier dans le domaine de…
7. Indice des prix à la consommation ( IPC ) L’indice des prix à la consommation (IPC) est un indicateur économique qui mesure l’évolution des prix des biens…
8. SMI ( SMI ) Le SMI (Système Monétaire International) est un système financier qui permet aux banques centrales des différents pays de…
9. PMI ( PMI ) L'indice PMI (Purchasing Managers' Index) est un indicateur mensuel qui mesure la performance des secteurs de l'industrie manufacturière et des services.
10. ISM ( ISM ) L’indice ISM, également connu sous le nom de rapport sur l’activité manufacturière de l’Institute for Supply Management (ISM),…
Prec.
Foncières : sous tension
Suiv.
Le sursaut des indices US va-t-il tenir ?
Plus de publications

Abonnez-vous

Abonnez-vous et recevez toutes les semaines notre newsletter économique et financière.