Une journée sur les marchés : le 09.03.23

Que retenir de la journée :
Les indices actions européens ont fini en légère baisse, les investisseurs continuant à se détourner du risque alors que les inquiétudes concernant la FED ont ébranlé les marchés mondiaux.
Les inscriptions au chômage aux Etats-Unis ont augmenté à 211.000 durant la semaine au 4 mars.
François Villeroy de Galhau, a déclaré qu’elle devrait être divisée par deux dans l’Hexagone d’ici fin 2023 et que l’institution de Francfort était déterminée à la ramener à environ 2% d’ici fin 2024, fin 2025.

Marchés actions

Performance des indices actions européens sur la journée de Jeudi : DAX INDEX 0.01% (15,633 pts), EURO STOXX 50 0.05% (4,286 pts), CAC 40 -0.12% (7,315 pts), IBEX 35 -0.38% (9,430 pts), FTSE 100 -0.60% (7,882 pts), FTSE MIB -0.63% (27,735 pts).

Les indices actions européens ont fini en légère baisse, les investisseurs continuant à se détourner du risque alors que les inquiétudes concernant la FED ont ébranlé les marchés mondiaux. Côté actions, les investisseurs se sont détournés des secteurs généralement recherchés pour leur rendement, comme l’immobilier (-3,24%). Les valeurs du compartiment des ressources de base (-2,72%) ont également été délaissées.

Coté BCE,la banque centrale prévoit de tester la résistance informatique des principales banques de la zone euro après une forte hausse des cyberattaques, notamment depuis l’invasion de l’Ukraine par la Russie, a déclaré Andrea Enria, responsable de la supervision du secteur à la BCE.

Coté Résultats, CHARGEURS (+12,1%) a publié un résultat net de 22,1 M€ et le chiffre d’affaires est en hausse de 1,3%, à 746,4 M€, malgré une base de comparaison défavorable.

DASSAULT AVIATION (-0,34%) a publié des résultats supérieurs au consensus. Le C.A est certes en baisse par rapport à 2021, mais le bénéfice est en hausse de 18,3%, à 716 M€. Le carnet de commandes est plein, à 21 Mds€. Le dividende est en hausse, à 3€ par titre.

DEUTSCHE POST (+1,56%) a déclaré que le bénéfice pour l’année 2022 a augmenté, en raison d’une hausse des revenus. Le bénéfice net consolidé attribuable aux actionnaires pour l’exercice clos le 31 décembre 2022 s’est élevé à 5,36Mds€, contre 5,05Mdss€ il y a un an. Le bénéfice par action s’est établi à 4,33€, contre 4,01€. Le C.A du groupe logistique allemand a été enregistré à 94,4Mds€, contre 81,75Mds€.

JCDECAUX (-16%) a dévoilé un résultat net part du groupe de 132,1M€ en 2022 contre une perte de 14,5M€ en 2021.En croissance de 20,8%, le C.A, qui a déjà été publié, est ressorti à 3,3Mds€. Le spécialiste de la communication extérieure affiche une croissance interne de 16,6%.

HUGO BOSS (-2,07%) a annonce des résultats ‘ records ‘ pour 2022 et un chiffre d’affaires du Groupe ajusté des effets de change à 3,7 milliards d’euros, en augmentation de 27 %. Malgré des investissements importants dans l’entreprise, l’EBIT[3] augmente de 47 % pour atteindre 335 millions d’euros sous l’effet d’une forte dynamique de la ligne de tête. En conséquence, la marge EBIT du groupe a sensiblement augmenté, de 100 points de base, pour atteindre un niveau de 9,2 % (2021 : 8,2%).

SPIRAX (-5,05%) a publié ses résultats pour l’exercice clos le 31 décembre 2022. Pour l’ensemble de l’année, la société a déclaré un C.A de 1 610,6M£, contre 1 344,5M£ l’année précédente. Le bénéfice net s’est élevé à 224,7M£, contre 234,6M£ l’année précédente. Les revenus de la société de paris sportifs et de jeux d’argent ont été enregistrés à 4,30 milliards de livres, contre 3,83 milliards de livres.

BALOISE (-6,18%) a annoncé que son bénéfice pour l’année 2022 a diminué en raison d’un volume d’affaires plus faible. Le bénéfice attribuable aux actionnaires pour l’exercice clos le 31 décembre 2022 s’est élevé à 548M CHF, contre 588,4M un an plus tôt. Le bénéfice par action est passé de 13,05 francs à 12,12 francs. Le volume d’affaires de la compagnie d’assurance s’est élevé à 8,76Mds CHF, contre 9,59Mds CHF l’année précédente.

 Plus tôt ce matin Les indices actions asiatiques ont clôturé en ordre dispersé : TOPIX +0,97% (2.071pts), NIKKEI 225 +0,63% (28.623 pts), ASX 200 +0,05% (7.311 pts), SHENZHEN COMP -0,07% (2.113 pts), SHANGHAI COMP -0,22% (3.276 pts), CSI 300[1] -0,35% (4,019 pts), KOSPI -0,53% (2.419 pts), HANG SENG -0,63% (20.007 pts).

 À la clôture des marchés européens, les indices actions américains évoluaient en baisse. Les marchés évaluent désormais avec une probabilité de 78,6% un relèvement de 50bps des taux de la Fed ce mois-ci, contre environ 30% au début de la semaine, selon le baromètre FedWatch de CME Group.

  • S&P 500 : +0,12%% (3.996 pts)
  • NASDAQ : +0,36% (11.616 pts)
  • DOW JONES[2] : +0,12% (32.836 pts)

Matières premières

À la clôture des marchés européens, le WTI et le BRENT montaient +0,76% et +0,68% à 77,24$ et 83,22$ le baril (Contrat Futures Avril et Mai 2023).

Marchés taux

Sur la journée, les rendements à 10 ans se sont resserrés en Europe et aux Etats-Unis.

Rendements des Obligations d’États à 10 ans sur la journée de Jeudi :

  • 10 ans américain : +3,97% (-2,2 bps)
  • 10 ans anglais : +3,78% (+2,6 bps)
  • 10 ans allemand : +2,63% (-0,5 bps)
  • 10 ans français : +3,13% (-0,1 bps)
  • 10 ans italien : +4,38% (-3,5 bps)
  • 10 ans espagnol : +3,63% (-1.9 bps)
  • 10 ans portugais : +3,47% (-1.5 bps)

Macroéconomie

JAPON : Le PIB de la troisième économie mondiale a progressé de 0,1% sur un an au T4 de 2022.

 CHINE : L’IPC[4] a progressé de 1,0% en rythme annuel le mois dernier, après une hausse de 2,1% en janvier. – L’indice des prix à la production (PPI) a reculé de 1,4% en février, après avoir baissé de 0,8% le mois précédent. Les analystes interrogés par Reuters attendaient une baisse de 1,3%.

 ETATS-UNIS : Les inscriptions au chômage ont augmenté à 211.000 durant la semaine au 4 mars.

Les indicateurs économiques de demain

Vendredi, nous aurons les dépenses aux ménages et la décision de banque centrale sur les taux au Japon, le PIB, la production industrielle et manufacturière au Royaume-Uni, l’IPC en Allemagne, les créations d’emploi dans le secteur privé non agricole et le taux de chômage aux Etats-Unis

Ce document est conçu exclusivement à des fins d’information. Financial Networking Group décline toute responsabilité en cas d’altération, déformation ou falsification dont ce document pourrait faire l’objet. Toute modification, utilisation ou diffusion non autorisée, en tout ou partie de quelque manière que ce soit est interdite. Les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des performances futures. Les informations contenues dans cette publication sont basées sur des sources que nous considérons fiables, mais nous ne garantissons pas qu’elles soient exactes, complètes, valides ou à propos. Le support non contractuel ne constitue en aucun cas une recommandation, une sollicitation d’offre, ou une offre d’achat, de vente ou d’arbitrage, et ne doit en aucun cas être interprété comme tel.

Termes et définitions
1. CSI 300 ( CSI 300 ) Le CSI 300 est un indice boursier chinois qui représente les 300 actions les plus importantes cotées sur les bourses de Shanghai et de Shenzhen.
2. Dow Jones ( DOW JONES ) Le Dow Jones Industrial Average (DJIA) est un indice boursier des États-Unis composé des 30 plus grandes entreprises…
3. EBIT ( EBIT ) L'EBIT (Earnings Before Interest and Taxes), ou Résultat Opérationnel en français, est un indicateur financier clé utilisé pour évaluer la performance d'une entreprise.
4. Indice des prix à la consommation ( IPC ) L’indice des prix à la consommation (IPC) est un indicateur économique qui mesure l’évolution des prix des biens…
Prec.
L’Espresso des marchés du 09 Mars 2023
Suiv.
Tandis que le marin CMA CGM tutoie les sommets, le Zurichois Crédit Suisse reste au creux de la vague… 
Plus de publications

Abonnez-vous

Abonnez-vous et recevez toutes les semaines notre newsletter économique et financière.