Wall-Street-Stock-exchange | Les actualités économiques et financières

Une journée sur les marchés : le 12.01.23

QUE RETENIR DE LA JOURNÉE :
Les indices actions européens ont clôturé en hausse à des pics de plusieurs mois, les investisseurs continuent de miser sur un ralentissement des relèvements de taux de la FED après l’annonce d’une modération de l’inflation aux Etats-Unis.
La BCE elle-même prévoit que son objectif d’une inflation à 2% ne sera pas atteint avant le second semestre 2025. La BCE voit un ralentissement de la croissance des prix à 3,6% au dernier trimestre de cette année.
L’IPC aux Etats-Unis a baissé de 0,1% en décembre et affiche une croissance de 6,5% sur un an.

MARCHÉS ACTIONS

Performance des indices actions européens sur la journée de Jeudi : IBEX 35 +1,17% (8.828 pts), FTSE 100 +0,89% (7.794 pts), CAC 40 +0,74% (6.975 pts), DAX INDEX +0,74% (15.058 pts), FTSE MIB +0,73% (25.733 pts), EURO STOXX 50 +0,66% (4.126 pts).

Les indices actions européens ont clôturé en hausse à des pics de plusieurs mois, les investisseurs continuent de miser sur un ralentissement des relèvements de taux de la FED après l’annonce d’une modération de l’inflation aux Etats-Unis. Aux yeux de certains acteurs, ces chiffres pourraient fournir aux responsables de la FED un argument de plus pour modérer le rythme du resserrement monétaire de la banque centrale et revoir leurs projections de taux qui culminent actuellement à 5,1%.

Coté Banque centrale, dans la nouvelle enquête de la BCE, la médiane des anticipations d’inflation dans les 12 mois des consommateurs de la zone euro est passée de 5,4% à 5% en novembre, et celle des anticipations dans trois ans s’est établie à 2,9% contre 3,0% précédemment. La BCE elle-même prévoit que son objectif d’une inflation à 2% ne sera pas atteint avant le second semestre 2025. La BCE voit un ralentissement de la croissance des prix à 3,6% au dernier trimestre de cette année.

Coté valeurs, ASOS (+20,9%) a enregistré des ventes en baisse de 8% au cours des quatre derniers mois de 2022 au Royaume-Uni et des ventes globales en recul de 3%.

LOGITECH (-16,87%) a abaissé ses prévisions. Le chiffre d’affaires, initialement prévu en repli de 4% à 8% est désormais estimé en baisse dans une fourchette entre 13% et 15%.

CENTRICA (+3,79%) a relevé ses prévisions de BPA pour l’exercice 2022. Il s’attend à un BPA ajusté supérieur à 0,30£ et une trésorerie nette supérieure à 1 Md£.

WORLDLINE (+2,52%) a annoncé avoir finalisé l’acquisition d’une participation de 40% dans Online Payment Platform, un prestataire de services de paiement en ligne néerlandais qui offre une solution de paiement dédiée à plus d’une centaine de places de marché et de plateformes.

Plus tôt ce matin en Asie, les indices actions ont fini en hausse : ASX 200 +1.18% (7.280 pts), TOPIX +0,36% (1.908 pts), HANG SENG +0,36% (21.514 pts), KOSPI +0,24% (2.365 pts), CSI 300 +0,20% (4.017 pts), SHENZHEN COMP +0.10% (2.048 pts), SHANGHAI COMP +0.05% (3.163 pts), NIKKEI 225 +0.01% (26.449 pts).

A la clôture des marchés européens, les indices actions américains évoluaient en hausse. Le dirigeant de la FED de Philadelphie, Patrick Harker, a déclaré que si la FED devait augmenter davantage les taux pour refroidir l’inflation, elle pouvait probablement le faire à un rythme beaucoup plus lent par rapport à l’action de l’année dernière. “Je m’attends à ce que nous relevions les taux encore quelques fois cette année, même si, à mon avis, l’époque où nous les relevions de 75bps à la fois est sûrement révolue”, a déclaré M. Harker. “À mon avis, des hausses de 25bps seront appropriées à l’avenir.” Dans son discours, il s’est montré optimiste quant à la capacité de l’économie à naviguer dans l’action de la FED.

De plus, le président de la FED de St. Louis, James Bullard a déclaré qu’avec un marché du travail solide et une inflation élevée, il serait approprié pour le Comité fédéral de l’open Market de porter son taux des fonds fédéraux au-dessus de 5 % “dès que possible” et de maintenir ensuite ce taux jusqu’à ce qu’il soit clair que l’inflation a “clairement” ralenti vers l’objectif de 2 % du FOMC. Selon un sondage de CME Group cité par le Financial Times de Londres, les chances d’une hausse des taux d’intérêt de 25bps sont passées à 92% après la publication des données, contre 77% la veille.

  • S&P 500 : +0,09% (3.973 pts)
  • NASDAQ : +0,20% (10.952 pts)
  • DOW JONES : +0,54% (34.157 pts)

MATIÈRES PREMIÈRES

À la clôture des marchés européens, les cours du pétrole évoluaient dans le vert : Le WTI et le BRENT montaient de +1,49% et +1,75% à 78,57$ et à 84,09$ (Contrat Futures Février et Mars 2023).  

MARCHÉS TAUX

À la clôture des marchés européens, les rendements à 10 ans se sont resserrés en Europe et aux Etats-Unis.

Rendements des Obligations d’États à 10 ans sur la journée Jeudi :

  • 10 ans allemand : +2,15% (-4.7 bps)
  • 10 ans américain : +3,48% (-5,0 bps)
  • 10 ans anglais : +3,32% (-7,8 bps)
  • 10 ans français : +2,61% (-4,4 bps)
  • 10 ans italien : +3,98% (-3,6 bps)
  • 10 ans espagnol : +3,13% (-4,4 bps)
  • 10 ans portugais : +3,05% (-4,2 bps)

MACROECONOMIE

ETATS-UNIS : L’IPC a baissé de 0,1% en décembre, son premier recul depuis mai 2020, et affiche une croissance de 6,5% sur un an. Hors énergie (+7,3%) et produits alimentaires (+10,4%), deux catégories traditionnellement volatiles, le taux d’inflation annuel s’est établi à 5,7% le mois dernier, un niveau là encore en ligne avec les anticipations du marché.

– Les inscriptions au chômage ont très légèrement diminué lors de la semaine au 7 janvier, à 205.000 contre 206.000 la semaine précédente.

CHINE : L’IPC a progressé de 1,8% sur un an le mois dernier contre 1,6% en novembre.

JAPON : L’excédent du compte courant s’est élevé à 1 804 milliards de yens en novembre 2022, dépassant largement les attentes d’un excédent de 471,1 milliards de yens.

LES INDICATEURS ECONOMIQUES DE DEMAIN

Demain, nous aurons la balance commerciale en Chine, le PIB, la production industrielle et manufacturière et la balance commerciale au Royaume-Uni, l’IPC en France et en Espagne, la production industrielle et la balance commerciale en Zone Euro. Aux Etats-Unis, seront attendus : l’indice des prix à l’importation et à l’exportation et l’indice de confiance des consommateurs du Michigan.

DISCLAIMER

Ce document est conçu exclusivement à des fins d’information. Financial Networking Group décline toute responsabilité en cas d’altération, déformation ou falsification dont ce document pourrait faire l’objet. Toute modification, utilisation ou diffusion non autorisée, en tout ou partie de quelque manière que ce soit est interdite. Les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des performances futures. Les informations contenues dans cette publication sont basées sur des sources que nous considérons fiables, mais nous ne garantissons pas qu’elles soient exactes, complètes, valides ou à propos. Le support non contractuel ne constitue en aucun cas une recommandation, une sollicitation d’offre, ou une offre d’achat, de vente ou d’arbitrage, et ne doit en aucun cas être interprété comme tel.

Total
0
Shares
Prev
Bourse : est-il trop tard pour acheter ?
Next
Loi de finances 2023 : à quelles grandes mesures fiscales peut-on s’attendre ?