Une journée sur les marchés : le 13.03.23

Que retenir de la journée :
Les indices actions européen ont fini en forte baisse, pénalisés par la chute des valeurs bancaires, les tentatives des autorités visant à rassurer le marché après l’effondrement de la banque américaine SVB n’ayant pas calmé les craintes d’un éventuel impact sur le secteur.
Joe Biden, s’est employé lundi en assurant que le système bancaire américain était “solide”. Il a aussi promis des sanctions contre les dirigeants des deux banques en faillite et précisé que les investisseurs qui y ont contribué y laisseraient des plumes.
Les taux courts se sont plus fortement resserrés que les taux longs ce qui a encouragé à une pentification de la courbe des taux.
Ainsi l’écart entre le 2 et 10 ans américain se situait autour de -54bps alors que jeudi dernier, il avait clôturé à -109 bps. !

Marchés actions

Performance des indices actions européens sur la journée de Lundi : SMI[2] INDEX -1,24% (10.632 pts), FTSE 100 -2,58% (7.548 pts), CAC 40 -2,90% (7.011 pts), DAX INDEX -3,04% (14.959 pts), EURO STOXX 50 -3,14% (4.096 pts), IBEX 35 -3,51% (8.958 pts), FTSE MIB -4,03% (26.183 pts).

Les indices actions européen ont fini en forte baisse, pénalisés par la chute des valeurs bancaires, les tentatives des autorités visant à rassurer le marché après l’effondrement de la banque américaine SVB n’ayant pas calmé les craintes d’un éventuel impact sur le secteur. Dimanche, les autorités avaient déjà annoncé que les dépôts de la banque en faillite Silicon Valley Bank allaient être garantis dans leur intégralité et la FED s’est engagée à prêter les fonds nécessaires à d’autres banques pour honorer les demandes de retraits.

En Europe, les déboires de SVB ont particulièrement pesé lundi sur les compartiments Bancaire (-5,65%), de la Finance (-3,76%) et celui des Assurances (-3,56%).

Un haut responsable de la BCE a déclaré que les banques de la zone euro étaient bien financées et plus prudentes que la SVB, qui prêtait principalement aux start-ups technologiques, ainsi que la New-yorkaise Signature Bank, fermée elle aussi au cours du week-end dernier. De plus, les ministres européens des Finances, réunis à Bruxelles, et le commissaire européen à l’Economie, Paolo Gentiloni, ont également déclaré qu’ils ne voyaient pas de risque de contagion dans la zone euro. En Allemagne la Bundesbank a néanmoins choisi lundi de convoquer une réunion de crise pour évaluer les possibles effets de l’effondrement de la banque américaine. Enfin, le chancelier britannique Jeremy Hunt a déclaré sur Twitter que le gouvernement britannique et la Banque d’Angleterre avaient “facilité la vente privée” de SVB UK à HSBC.

Plus tôt ce matin Les indices actions asiatiques ont clôturé en ordre dispersé : HANG SENG +1,95% (19.695 pts), SHAGHAI COMP +1,20% (3.268 pts), CSI 300[1] +1,05% (4,008 pts), KOSPI INDEX +0,67% (2.410 pts), SHENZHEN COMP +0,44% (2.096 pts), ASX 200 -0,50% (7.108 pts), NIKKEI 225 –1,11% (27.832 pts), TOPIX -1,51% (2,000 pts).

À la clôture des marchés européens, les indices actions américains évoluaient en légère hausse. Joe Biden, s’est employé lundi en assurant que le système bancaire américain était “solide”. Le dirigeant a également annoncé qu’il proposerait au Congrès de légiférer pour “renforcer” la régulation bancaire. Il a aussi promis des sanctions contre les dirigeants des deux banques en faillite et précisé que les investisseurs qui y ont contribué y laisseraient des plumes.

De plus, la chute de SVB a par ailleurs conduit le marché à ne plus considérer l’option d’une hausse des taux de 50bps lors de la prochaine réunion de la Fed. Selon l’outil FedWatch de CME Group, les investisseurs évaluent désormais à 76% les chances que la Fed relève ses taux de 25bps en mars et à 24% la probabilité d’un statu quo.

Les mesures annoncées amènent les analystes à revoir à la baisse leurs prévisions de hausse des taux, à commencer par ceux de Goldman Sachs, qui ne s’attend plus à ce que la FED relève ses taux en mars et considère que l’évolution du coût du crédit au-delà de cette date est incertaine.

  • S&P 500 : +0,18% (3.868 pts)
  • NASDAQ : +0,73% (11.219 pts)
  • DOW JONES : +0,10% (31.938 pts)

Matières premières

À la clôture des marchés européens, le WTI et le BRENT baissaient -1,88% et -1,91% à 75,21$ et 81,21$ le baril (ContratFuturesAvriletMai2023).

Marchés taux

Sur la journée, les rendements à 10 ans se sont fortement resserrés en Europe et aux Etats-Unis. Les taux cours se sont aussi resserrés de façon plus forte que les taux longs : Les rendements des taux à 2 ans Français (-38,4 bps), Anglais (-27,3 bps), Allemands (-41 bps), Italiens (-30,3 bps) et Espagnols (-38,9 bps) ont fortement baissé en raison des anticipations à la baisse des hausses de taux par la FED et la BCE. Le marché prévoit seulement une hausse de 25 bps pour la prochaine réunion de la BCE de jeudi !

Rendements des Obligations d’États à 10 ans sur la journée de Lundi :

  • 10 ans américain : +3,50% (-20 bps)
  • 10 ans anglais : +3,36% (-27,3 bps)
  • 10 ans allemand : +2,24% (-25,4 bps)
  • 10 ans français : +3,79% (-21,3 bps)
  • 10 ans italien : +4,17% (-13,4 bps)
  • 10 ans espagnol : +3,34% (-19,1 bps)
  • 10 ans portugais : +3,18% (-19,1 bps)

Macroéconomie

CHINE : L’indice de développement des petites et moyennes entreprises est passé de 88,9 en janvier à 89,6 en février, a indiqué l’agence de presse gouvernementale.

Les indicateurs économiques de demain

Mardi, nous aurons les chiffres de l’emploi au Royaume Uni, les prix à la production en Suisse, l’IPC[3] en Espagne et aux Etats-Unis.

Ce document est conçu exclusivement à des fins d’information. Financial Networking Group décline toute responsabilité en cas d’altération, déformation ou falsification dont ce document pourrait faire l’objet. Toute modification, utilisation ou diffusion non autorisée, en tout ou partie de quelque manière que ce soit est interdite. Les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des performances futures. Les informations contenues dans cette publication sont basées sur des sources que nous considérons fiables, mais nous ne garantissons pas qu’elles soient exactes, complètes, valides ou à propos. Le support non contractuel ne constitue en aucun cas une recommandation, une sollicitation d’offre, ou une offre d’achat, de vente ou d’arbitrage, et ne doit en aucun cas être interprété comme tel.

Termes et définitions
1. CSI 300 ( CSI 300 ) Le CSI 300 est un indice boursier chinois qui représente les 300 actions les plus importantes cotées sur les bourses de Shanghai et de Shenzhen.
2. SMI ( SMI ) Le SMI (Système Monétaire International) est un système financier qui permet aux banques centrales des différents pays de…
3. Indice des prix à la consommation ( IPC ) L’indice des prix à la consommation (IPC) est un indicateur économique qui mesure l’évolution des prix des biens…
Prec.
Jusqu’où ira l’hypocrisie de la lutte présumée contre l’inflation des banques centrales ?
Suiv.
Une semaine sur les montagnes russes
Plus de publications

Abonnez-vous

Abonnez-vous et recevez toutes les semaines notre newsletter économique et financière.