Une journée sur les marchés : le 15.02.23

Que retenir de la journée :
Les indices actions européens ont fini en hausse, portés par les valeurs du luxe et de la distribution, ce dont Paris a particulièrement profité, le CAC 40 finissant en hausse de +1,21% à 7.300 points !
Au Royaume-Uni, l’inflation a glissé à 10,1% en janvier contre 10,5% en décembre.
La BCE continuera à relever ses taux d’intérêt pour freiner la dynamique sous-jacente des prix, qui reste trop élevée, a déclaré Christine Lagarde.

Marchés actions

Performance des indices actions européens sur la journée de Mercredi : CAC 40 +1,21% (7.300 pts), EURO STOXX 50 +0,97% (4.280 pts), DAX INDEX +0,82% (15.506 pts), FTSE 100 +0,55% (7.997 pts), IBEX 35 +0,34% (9.294 pts), FTSE MIB +0,13% (27.533 pts).

Les indices actions européens ont fini en hausse, portés par les valeurs du luxe et de la distribution, ce dont Paris a particulièrement profité.  

Coté BCE, la banque centrale continuera à relever ses taux d’intérêt pour freiner la dynamique sous-jacente des prix, qui reste trop élevée, a déclaré Christine Lagarde.“Dans l’ensemble, les pressions sur les prix restent fortes et l’inflation sous-jacente[1] est toujours élevée”, a-t-elle déclaré au Parlement européen à Strasbourg. “Même si la plupart des mesures des anticipations d’inflation à plus long terme se situent actuellement autour de 2 %, ces mesures justifient une surveillance continue.” Elle a ajouté que si les indices de confiance s’améliorent et que les prix de l’énergie ont reculé, l’activité économique restera faible à court terme.

Le gouverneur de la Banque d’Espagne Pablo Hernández de Cos a assuré dans un discours que “les données récentes sur l’inflation en zone euro sont assez encourageantes” et pourraient donc inciter l’institution à avoir la main plus douce sur sa politique monétaire en 2023.

Coté Résultats, AHOLD DELHAIZE (+8,02%) a publié un BPA sous-jacent pour 2022 de 2,55€, en hausse de 16,5% à taux réels, avec une marge opérationnelle sous-jacente de 4,3%, soit une baisse de 0,1 point de pourcentage. A près de 87Mds€, son C.A a augmenté de 15,1%, dont une progression de 6,9% à taux de changes constants.

BARLCAYS (-8,72%) a dégagé un bénéfice avant impôts de 1,31Md£ au 4ème trimestre, contre 1,43Md£ un an plus tôt. Le bénéfice avant impôts était attendu à 1,50Md£. Le bénéfice net a reculé à 1,04Md£, contre 1,08Md£ un an plus tôt. Le produit net bancaire a augmenté à 5,80Mds£ sur la période, contre 5,16Mds£ au 4ème trimestre de 2021 et un consensus de 6,07Mds£.

GLENCORE PLC (-1,44%) a annoncé un bénéfice record en 2022 et a augmenté son dividende suite à la solidité des activités de marketing et industrielles, qui ont bénéficié du dynamisme des marchés de l’énergie et a déclaré que le bénéfice avant impôts a bondi à 22,88Mds$ en 2022, contre 7,38Mds$ en 2021.

HEINEKEN (+2,81%) a publié un bénéfice net en 2022 en baisse sur un an de 19,3%, à 2,7Mds€, après une année 2021 marquée par la levée contre le Covid-19. Le groupe a enregistré un bond de 30% de son C.A.

LAGARDERE (+1,87%) a publié des résultats en nette hausse en 2022 grâce notamment au rebond du trafic et des ventes dans ses magasins de gares et aéroports. Le C.A s’est établi à 6,93Mds€ sur l’ensemble de l’année écoulée, en hausse de 35,1% en données publiées et de 28,3% à taux de change et périmètres constants.

KERING (+3,03%) a fait état de ses résultats annuels 2022 qui font ressortir un résultat net part du Groupe en progression de 14% à 3,6Mds€. Le résultat opérationnel courant s’affiche à 5,6Mds€, en croissance de 11 % avec une marge opérationnelle courante à 27,5%.

 Plus tôt ce matin Les indices actions asiatiques ont fortement chuté dans les échanges de mercredi matin, menées par les entreprises financières et de télécommunications : SHENZHEN COMP -0,06% (2.187 pts), TOPIX -0,27% (1.987 pts), NIKKEI 225 -0,37% 27.501pts), SHANGHAI COMP -0,39% (3.280 pts), CSI 300[2] -0,52% (4.123 pts), ASX 200 -1,06% (7.252 pts), KOSPI INDEX -1,53% (2.427 pts), HANG SENG -1,43% (20,812 pts).

 À la clôture des marchés européens, les indices actions américains évoluaient en ordre dispersé.

  • S&P 500 : +0,11% (4.140 pts)
  • NASDAQ : +0,58% (12.030 pts)
  • DOW JONES[3] : -0,21% (34.012 pts)

Matières premières

À la clôture des marchés européens, le WTI et le BRENT baissaient de -0,63% et de -0,35% à 78,55$ et 85,28$ le baril (Contrat Futures Mars et Avril 2023).  Les stocks de pétrole brut aux États-Unis ont également augmenté de 16,2M de barils pour atteindre 842,9M au cours de la semaine se terminant le 10 février.

Marchés taux

Sur la journée, les rendements à 10 ans se sont resserrés en Europe et écartés aux Etats-Unis.

Rendements des Obligations d’États à 10 ans sur la journée de Mercredi :

  • 10 ans américain : +3,80% (+6,3 bps)
  • 10 ans anglais : +3,48% (+3,4 bps)
  • 10 ans allemand : +2,46% (+3,8 bps)
  • 10 ans français : +2,93% (+4,4 bps)
  • 10 ans italien : +4,32% (+10,9 bps)
  • 10 ans espagnol : +3,42% (+7,2 bps)
  • 10 ans portugais : +3,33% (+7,1 bps)

Macroéconomie

ETATS-UNIS : L’indice NAHB[4] s’est établi à 42, contre 35 en janvier.

– La production manufacturière a enregistré une croissance de 1,0% par rapport à décembre.

– Le taux d’utilisation des capacités industrielles recule de 0,1% pour tomber à 78,3%, un taux inférieur de 1,3 point de pourcentage à la moyenne calculée entre 1972 et 2021.

– L’indice “Empire State” de la FED régionale sur les conditions commerciales actuelles est passé à -5,8 ce mois-ci, contre -32,9 en janvier, qui était le niveau le plus bas depuis la mi-2020.

– Les ventes au détail ont augmenté de 3 % en janvier, un gain beaucoup plus important que l’augmentation de 2 % attendue dans un sondage compilé par Bloomberg et après la baisse de 1,1 % du mois précédent.ROYAUME-UNI : L’inflation a glissé à 10,1% en janvier contre 10,5% en décembre.

Les indicateurs économiques de demain

Jeudi, nous aurons la balance commerciale au Japon, les chiffres de l’emploi en Australie, les permis de construire, l’IPP, les mises en chantier, les inscriptions au chômage et l’indice manufacturier de la FED de Philadelphie aux Etats-Unis.

Ce document est conçu exclusivement à des fins d’information. Financial Networking Group décline toute responsabilité en cas d’altération, déformation ou falsification dont ce document pourrait faire l’objet. Toute modification, utilisation ou diffusion non autorisée, en tout ou partie de quelque manière que ce soit est interdite. Les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des performances futures. Les informations contenues dans cette publication sont basées sur des sources que nous considérons fiables, mais nous ne garantissons pas qu’elles soient exactes, complètes, valides ou à propos. Le support non contractuel ne constitue en aucun cas une recommandation, une sollicitation d’offre, ou une offre d’achat, de vente ou d’arbitrage, et ne doit en aucun cas être interprété comme tel.

Termes et définitions
1. Inflation sous jacente ( inflation sous-jacente ) L’inflation sous-jacente, également connue sous le nom d’inflation core ou d’inflation de base, est une mesure de l’inflation…
2. CSI 300 ( CSI 300 ) Le CSI 300 est un indice boursier chinois qui représente les 300 actions les plus importantes cotées sur les bourses de Shanghai et de Shenzhen.
3. Dow Jones ( DOW JONES ) Le Dow Jones Industrial Average (DJIA) est un indice boursier des États-Unis composé des 30 plus grandes entreprises…
4. NAHB ( NAHB ) L'enquête NAHB fait référence à l'indice NAHB/Wells Fargo du marché du logement (HMI), qui est basé sur une enquête mensuelle auprès des membres de la National Association of Home Builders
Prec.
Italy: where prudence meets potential
Italie / Europe | FiBee : Les actualités économiques et financières

Italy: where prudence meets potential

Suiv.
La baisse de l’inflation britannique encore loin d’être convaincante
Plus de publications

Abonnez-vous

Abonnez-vous et recevez toutes les semaines notre newsletter économique et financière.