USA, inflation | FiBee : Les actualités économiques et financières

Une journée sur les marchés : le 17.01.23

QUE RETENIR DE LA JOURNÉE :
Les indices actions européens ont clôturé en hausse, excepté le FTSE 100, suite à la publication de nombreux indicateurs économiques mitigés.
La croissance du PIB chinois, tombée en 2022 à 3,0%, a été l’une des faibles en près de 50 ans sur fond de restrictions sanitaires et de crise du marché immobilier.
L’indice de l’activité manufacturière de la région de New York a fortement reculé au mois de janvier, chutant de 22 points par rapport au mois de décembre, pour s’établir à -32,9 points.

MARCHÉS ACTIONS

Performance des indices actions européens sur la journée de Mardi : FTSE 100 -0,12% (7.851 pts), IBEX 35 +0,22% (8.890 pts), FTSE MIB +0,31% (25.981 pts), DAX INDEX +0,35% (15.187 pts), EURO STOXX 50 +0,42% (4.174 pts), CAC 40 +0,48% (7.077 pts).

Les indices actions européens ont clôturé en hausse pour la cinquième séance d’affilée, excepté le FTSE 100, résistant notamment à des statistiques économiques chinoises mitigées qui montrent un ralentissement de la croissance du pays au quatrième trimestre. En Europe, les nouvelles ont été bonnes: le moral des investisseurs allemands a bondi en janvier et se retrouve dans le vert pour la première fois depuis la guerre russe en Ukraine, revigoré notamment par les freins gouvernementaux aux prix de l’énergie.

De plus, les places européennes ont été regonflées en fin de séance par un article de Bloomberg faisant état, via des sources anonymes, de la possibilité que la BCE ne se montre pas aussi agressive sur les hausses de taux en début d’année (25 bps attendus contre 50bps prévus en décembre) par rapport à ce qui était redouté.

Coté secteurs européens, le secteur des Basics Ressources (+1,13%), de la Nourriture (+0,92%), de l’industrie (+0,89%), des Voyages et Loisirs (+0,83%) et de la Chimie (+0,70%) ont fini en hausse tandis que celui des Retails (-0,49), de l’Immobilier (-0,19%) et des Banques (-0,17%) ont chuté.

Coté BCE, La banque centrale doit relever ses taux à un niveau qui commence à brider la croissance et le pic dépendra de la réaction de l’économie au cycle de resserrement monétaire, a déclaré Philip Lane, économiste en chef de la BCE. “Nous devons augmenter davantage les taux”, a déclaré Philip Lane dans une interview au Financial Times. “L’année dernière, nous pouvions dire qu’il est clair que nous devons porter les taux à des niveaux plus normaux et maintenant nous disons, en fait, nous devons les amener en territoire restrictif.”

De plus, Mario Centeno s’est montré plutôt optimiste mardi à l’égard de l’économie de la zone euro en 2023, renforçant ainsi les anticipations de nouvelles hausses des taux d’intérêt.

Coté Résultats, HUGO BOSS (-1,95%) a annoncé des ventes en hausse de 27% pour atteindre le niveau record de 3,65 Mds€ tandis que son bénéfice d’exploitation (EBIT) a augmenté de 47% à 335M€.La maison de mode allemande avait précédemment prévu des ventes dans une fourchette de 3,5 milliards et 3,6 milliards d’euros, avec une augmentation de l’EBIT entre 35% et 45%.

LINDT (+0,20%) a annoncé des ventes globales à 4,97Mds CHF en 2022 et a maintenu son objectif de croissance des ventes de 6 à 8% pour 2023. Le C.A de 2022 est supérieur à l’estimation consensuelle de 4,96Mds CHF.

OCADO (-9,3%) : Les actions du détaillant ont chuté après que sa coentreprise de supermarchés en ligne avec Marks & Spencer, Ocado Retail, ait déclaré que les clients avaient acheté moins d’articles par commande à l’approche de Noël. OCADO a déclaré que son C.A pour l’exercice 2022 a chuté de 3,8% par rapport à l’année précédente, pour atteindre 2,2Mds£.

WISE (-6,87%) s’attend désormais à ce que le revenu total pour l’exercice financier bondisse de 68% à 72%, alors que les prévisions précédentes étaient de 55 % à 60 %.

Plus tôt ce matin en Asie, les indices actions ont fini en ordre dispersé : HANG SENG -1,04% (21.527 pts), KOSPI -0,85% (2.379 pts), SHANGHAI COMP -0,10% (3.224 pts), SHENZHEN COMP -0,03% (2.094 pts), ASX 200 -0,03% (7.386 pts), CSI 300 -0,02% (4,137 pts), TOPIX +0,88% (1.902 pts), NIKKEI 225 +1,23% (26.138 pts).

En effet, la Chine a connu en 2022 l’une de ses plus faibles croissances en quatre décennies, selon les données officielles, mais les indicateurs économiques de la fin d’année ont été meilleurs qu’attendu par les analystes.

À la clôture des marchés européens, les indices actions américains évoluaient en légère baisse, suite à une forte baisse de l’indice d’activité manufacturière de New-York. En effet, ce dernier a fortement reculé au mois de janvier, pour atteindre le niveau le plus bas enregistré depuis le milieu de l’année 2020, signe supplémentaire du ralentissement économique en cours dans le pays.

Coté Résultats, GOLDMAN SACHS a fait état d’un bénéfice de 1,19Mds$ soit 3,32$ par action, pour les trois mois clos le 31 décembre, contre 3,81Mds$, soit 10,81$ par action, un an plus tôt. Goldman Sachs a aussi annoncé une perte de 1,67 milliard de dollars pour sa branche de solutions financières, qui regroupe les activités liées aux transactions bancaires, aux cartes de crédit et aux technologies financières.

MORGAN STANLEY, au quatrième trimestre, le bénéfice a reculé à 2,11Mds$, soit 1,26$ par action, contre 3,59Mds$, ou 2,0$ par action, un an plus tôt. Le produit net bancaire a également baissé, à 12,75 milliards de dollars contre 14,52 milliards de dollars un an plus tôt.

  • S&P 500 : -0,04% (3.998 pts)
  • NASDAQ : -0,03% (11.076 pts)
  • DOW JONES : -1,05% (33.942 pts)

MATIÈRES PREMIÈRES

À la clôture des marchés européens, les cours du pétrole évoluaient dans le vert : Le WTI et le BRENT montaient de +0,49% et +1,66% à 80,25$ et à 85,86$ (Contrat Futures Février et Mars 2023).

Aussi, l’OPEP a maintenu inchangées mardi ses prévisions sur la croissance de la demande de pétrole pour 2023, dans un environnement économique mondial marqué par de nombreuses incertitudes et défis.

MARCHÉS TAUX

Sur la journée, les rendements à 10 ans se sont resserrés en Europe et écartés aux Etats-Unis.

Rendements des Obligations d’États à 10 ans sur la journée de Mardi :

  • 10 ans allemand : +2,08% (-8.5 bps)
  • 10 ans américain : +3,53% (+2,7 bps)
  • 10 ans anglais : +3.32% (-6.0 bps)
  • 10 ans français : +2,53% (-10.1 bps)
  • 10 ans italien : +3.88% (-11.9 bps)
  • 10 ans espagnol : +3,05% (-10.3 bps)
  • 10 ans portugais : +2,96% (-10.8 bps)

MACROECONOMIE

ALLEMAGNE : L’IPC annuel est ressorti conforme aux estimations à 8.6% contre 10.0% précédemment.

– L’indice ZEW du sentiment économique est ressorti au-dessus des attentes à 16.9 contre -15.0 estimé.

ITALIE : L’IPC mensuel est ressorti conforme aux attentes à 0.3% contre 0.5% précédemment.

ZONE EURO : L’indice ZEW du sentiment économique est ressorti à 16.7 contre -14.3 estimé par le consensus.

ROYAUME-UNI : Le salaire moyen bonus compris est ressorti au-dessus des attentes à 6.4% contre 6.2% estimé.

– L’évolution du nombre de demandeurs d’emplois est ressorti à 19.7K contre 19.8K estimé par le consensus.

– Le taux de chômage est resté stable à 3,7% en novembre.

– Le nombre d’emplois vacants a poursuivi sa baisse mais demeure à des niveaux historiquement très élevés : 1 161 000 sur la période allant d’octobre à décembre.

ETATS-UNIS : L’indice manufacturier Empire State de la FED de New-York est ressorti à -32.9 contre -8.7 attendu. La composante « nouvelles commandes » a chuté lourdement.

CHINE : Le PIB annuel au T4 est ressorti au-dessus des estimations à 2.9% contre 1.8% attendu par le consensus.

– L’investissement en actif immobilisés est ressorti en baisse à 5.1% contre 5.3% précédemment.

– La production industrielle est ressorti au-dessus des attentes à 1.3% contre 0.2% estimé et 2.2% précédemment.

– Le taux de chômage est ressorti en-dessous des estimations à 5.5% contre 6.0% attendu.

– Seules les ventes de détail progressent, avec un glissement annuel passant de -5,9% en novembre après -1,8% en décembre. Mais il s’agit d’un effet de base ! les variations mensuelles publiées par la NBS font état d’une baisse de 0,14% sur le mois de décembre, après -0,08% en novembre et -0,78% en octobre.

– Selon le NBS la population nationale est de 1411,75 millions d’habitants en 2022, soit 0,85 million de moins qu’en 2021. 9,56 millions de naissances ont été enregistrées alors que 10,41 millions de décès sont comptabilisés.

LES INDICATEURS ECONOMIQUES DE DEMAIN

Mercredi, nous aurons : la décision sur les taux de la banque centrale et la production industrielle au Japon, l’IPC et l’IPP au Royaume-Uni et l’IPC en Zone Euro. Dans l’après-midi, nous attendrons aux Etats-Unis : l’IPP, les ventes au détail, la production industrielle et manufacturière, les stocks des entreprises, l’indice NAHB du marché immobilier et enfin la publication du Beige Book.

DISCLAIMER

Ce document est conçu exclusivement à des fins d’information. Financial Networking Group décline toute responsabilité en cas d’altération, déformation ou falsification dont ce document pourrait faire l’objet. Toute modification, utilisation ou diffusion non autorisée, en tout ou partie de quelque manière que ce soit est interdite. Les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des performances futures. Les informations contenues dans cette publication sont basées sur des sources que nous considérons fiables, mais nous ne garantissons pas qu’elles soient exactes, complètes, valides ou à propos. Le support non contractuel ne constitue en aucun cas une recommandation, une sollicitation d’offre, ou une offre d’achat, de vente ou d’arbitrage, et ne doit en aucun cas être interprété comme tel.

Total
0
Shares
Prev
Comment la politique monétaire des États-Unis influence-t-elle le Reste du Monde?
Next
3 raisons pour lesquelles la Fed ne baissera pas « la garde » sur sa trajectoire de resserrements monétaires