Une journée sur les marchés : le 26.01.23

Que retenir de la journée :
Les indices actions européens ont clôturé en hausse portés par les résultats des entreprises et par les indicateurs économiques attestant de la solidité de l’économie américaine.
LVMH (+1,17%) a annoncé de nouveaux résultats record en 2022 avec des ventes de 79Mds€ et un bénéfice net de 14Mds€ (+17%), grâce à la forte hausse de l’activité en Europe et aux Etats-Unis.
Aux Etats-Unis, le PIB a augmenté de 2,9% en rythme annualisé au quatrième trimestre 2022. De plus, les inscriptions aux allocations chômage ont reculé de 6000 lors de la semaine du 16 janvier, s’établissant à 186k contre 192k la semaine précédente.

Marchés actions

Performance des indices actions européens sur la journée de Jeudi : FTSE MIB +1,32% (26.217 pts), IBEX 35 +0,87% (9.035 pts), CAC 40 +0,74% (7.095 pts), EURO STOXX 50 +0,62% (4.173 pts), DAX INDEX +0,34% (15.132 pts), FTSE 100 +0,21% (7.761 pts).

Les indices actions européens ont clôturé en hausse portés par les résultats des entreprises et par les indicateurs économiques attestant de la solidité de l’économie américaine. Le regain d’appétit pour le risque a été alimenté par la perspective que la FED freine le rythme de son resserrement monétaire mercredi prochain, avec une hausse de taux d’un quart de point seulement.

Coté Résultats, DIAGEO (-5,21%) a dégagé un bénéfice avant impôts de 3,06Mds£ au cours du semestre clos le 31 décembre 2022, à comparer à 2,72Mds un an plus tôt. Diageo a vu ses ventes nettes organiques progresser de 9,4% sur la période, alors que le consensus fourni par le groupe portait sur 7,9%.

GETLINK (-1,17%) a enregistré l’an dernier un C.A consolidé de 1,606Mds€, en hausse sur un an de 107% à taux de change constant. Sur la période octobre-décembre, le C.A a bondi de 152% en rythme annuel.

IG GROUP (+1,28%) a annoncé un bénéfice attribuable aux propriétaires de la société mère a atteint 194,7M£, soit 0,455£ par action, contre 202,6M£, soit 0,477£ par action, un an plus tôt.

JCDECAUX (-0,84%) a publié un C.A ajusté de 3,3Mds€ au titre de l’exercice 2022 (+16,6% par rapport à 2021).

LVMH (+1,17%) a annoncé de nouveaux résultats records en 2022 avec des ventes de 79Mds€ et un bénéfice net de 14Mds€ (+17%), grâce à la forte hausse de l’activité en Europe et aux Etats-Unis. Le résultat opérationnel courant du numéro un mondial du luxe s’est établi à 21,1 milliards d’euros, en hausse de 23 %. Le BPA a augmenté à 28,03 euros, contre 23,89 euros. LVMH proposera aussi un dividende de 12€ par action au titre de l’année 2022.

NOKIA (+2,67%) a déclaré un bénéfice d’exploitation comparable du quatrième trimestre est passé de 908M€ l’an dernier à 1,15Md€, dépassant ainsi les prévisions moyennes de 924,6M€.

SABADELL (+10,98%) a fait état d’un bénéfice net de 149M€ sur le trimestre octobre-décembre, dépassant nettement les 95M€ prévus par des analystes, grâce à une hausse des revenus de prêts et une baisse des coûts.

SARTORIUS (+3,66%) a annoncé un bénéfice net qui s’est élevé à 655,4M€, soit 9,57€/action, contre 553,4M€, soit 8,08€/action, l’année précédente. Le C.A de l’année a augmenté de 21% pour atteindre 4,17Mds€ grâce à une croissance organique importante dans les laboratoires et les bioprocédés.

SAP (-1,87%) a annoncé un bénéfice ajusté pour le 4ème trimestre de 1€ par action de base, en baisse par rapport à 1,85 euro par action il y a un an. Le C.A du trimestre s’est élevé à 8,44Mds€, contre 7,98Mds€ un an plus tôt.

Le C.A de SGS (-0,56%) en 2022 a progressé de 3,7% à 6,64Mds CHF. Le résultat d’exploitation Ebit[2] ajusté est resté quasiment inchangé à 1,02 milliard, pour une marge afférente de 15,4%.

STMICROELECTRONICS (+8,19%) a annoncé un bénéfice du 4ème trimestre de 1,32 $ par action diluée, contre 0,82$ par action un an plus tôt. Le revenu net pour le trimestre clos le 31 décembre s’est élevé à 4,42Mds$, contre 3,56Mds$ un an plus tôt.

VOLVO (-1,92%) a déclaré un revenu qui a diminué à 32,97 milliards de couronnes, contre 33,24 milliards de couronnes l’année précédente, tandis que le BPA a chuté à 16,09 couronnes, contre 16,12 couronnes. Le chiffre d’affaires net de l’exercice s’est élevé à 473,48 milliards de couronnes.

WIZZ AIR (-7,15%) a déclaré un bénéfice attribuable aux propriétaires de la société a atteint 38,2 millions d’euros au T4, contre une perte attribuable de 264,9 millions d’euros, au cours de la période de l’année précédente. Les recettes ont bondi à 911,7 millions d’euros, contre 408,4 millions d’euros.

 Plus tôt ce matin en Asie, le HANG SENG +2,37% (22.566 pts) et le KOSPI INDEX +1,65% (2,468 pts) ont fini en hausse tandis que le TOPIX INDEX -0,12% (1,978 pts) et le NIKKEI 225 -0.12% (27.362 pts) ont clôturé en légère baisse. L’ASX 200 et le NIFTY étaient fermés aujourd’hui et les marchés chinois demeurent aussi fermés en raison du nouvel an. 

 À la clôture des marchés européens, les indices actions américains évoluaient en hausse alors que la publication de statistiques illustrant la solidité du marché du travail et de l’économie américaine fin 2022 ont contribué à atténuer la crainte d’une forte récession.

Les secteurs de la consommation discrétionnaire et de l’énergie figuraient parmi les plus grands gagnants, tandis que les secteurs de la consommation de base et des soins de santé étaient en tête des baisses.

Coté Résultats, AMERICAN AIRLINES a affiché une santé financière solide au 4e trimestre 2022, profitant du retour d’une demande soutenue pour les voyages en avion aux Etats-Unis et dans le monde et a enregistré un C.A de 13,2Mds$ sur les trois derniers mois de 2022, une hausse de 16,6% par rapport à 2019.

BLACKSTONE a déclaré que ses bénéfices distribuables du quatrième trimestre ont chuté de 41% en glissement annuel. Le bénéfice distribuable, qui représente les liquidités utilisées pour verser des dividendes aux actionnaires, est tombé à 1,3 milliard de dollars, contre 2,3 milliards de dollars un an plus tôt.

COMCAST CORP a vu une demande continue dans ses parcs à thème et a connu des gains modestes dans les abonnés au haut débit en dehors des régions touchées par l’ouragan Ian. Le revenu total a augmenté de 0,7% pour atteindre 30,55Mds$ au cours du trimestre. Les revenus du câble ont augmenté de 1,4% pour atteindre 16,64Mds$, manquant de peu les estimations des analystes qui tablaient sur 16,67 milliards de dollars.

DOW a vu son CA s’établir à 11,9Mds$, en baisse de 17% sur un an et en dessous des attentes du marché. Son bénéfice net trimestriel a été de 613M$.

MASTERCARD a dégagé au quatrième trimestre un résultat net de 2,5MDS$, soit 2,6$ par action, contre 2,4 milliards de dollars, ou 2,41 dollars par action, un an plus tôt. Hors éléments exceptionnels, le résultat par action (BPA) a atteint 2,65 dollars, contre 2,37 dollars un an plus tôt.  Le C.A de Mastercard s’est élevé à 5,82Mds$, contre 5,22Mds$ sur la période correspondante de 2021.

TESLA, la capitalisation boursière est repassée au-dessus des 500 milliards aujourd’hui. TESLA a déclaré un chiffre d’affaires de 24,32 Mds$ pour le trimestre clos le 31 décembre, contre une estimation moyenne des analystes de 24,16 milliards de dollars. Les livraisons de Tesla ont bondi de 31 % en glissement annuel pour atteindre 405 278!

  • S&P 500 : +0,48% (4.035 pts)
  • NASDAQ : +0,98% (11.424 pts)
  • DOW JONES[1] : +0,19% (33.805 pts)

Matières premières

À la clôture des marchés européens, les cours du pétrole évoluaient dans le vert : Le WTI et le BRENT montaient de +1,31% et +1,32% à 81,22$ et à 87,26$ (Contrat Futures Mars 2023).

Marchés taux

Sur la journée, les rendements à 10 ans se sont écartés en Europe et aux Etats-Unis.

Rendements des Obligations d’États à 10 ans sur la journée de Jeudi :

  • 10 ans américain : +3,48% (+4,4 bps)
  • 10 ans anglais : +3,31% (+7,7 bps)
  • 10 ans allemand : +2,20% (+5,8 bps)
  • 10 ans français : +2,66% (+7,6 bps)
  • 10 ans italien : +4,02% (+8,5 bps)
  • 10 ans espagnol : +3,17% (+7,0 bps)
  • 10 ans portugais : +3,08% (+7,1 bps)

Macroéconomie

ETATS-UNIS : Le PIB a augmenté de 2,9% en rythme annualisé au quatrième trimestre 2022.

– Les dépenses de consommation sont restées le principal moteur de la croissance en progressant de 2,1% sur les trois derniers mois de l’année, en termes annualisés.

– L’indice des prix du PIB a augmenté de 3,5 % au quatrième trimestre, contre une hausse de 3,2 % attendue et après un gain de 4,4 % au trimestre précédent.

– Les inscriptions aux allocations chômage ont reculé de 6000 lors de la semaine du 16 janvier, s’établissant à 186.000 contre 192.000 la semaine précédente. Enfin, le nombre de personnes percevant régulièrement des indemnités a quant à lui augmenté de 20 000 pour atteindre 1.675.000 lors de la semaine du 9 janvier, soit la dernière semaine disponible pour cette statistique.

– Les ventes de maisons neuves se sont accélérées pour atteindre un taux annuel de 616 000 en décembre, après un taux révisé à la baisse de 602 000 en novembre, ce qui est supérieur au taux de 612 000 attendu.

– Les commandes de biens durables ont bondi de 5,6% le mois dernier, après un repli de 1,7% au mois de novembre (contre +2,5% anticipé).

 JAPON : L’indice des prix à la production des services a légèrement augmenté de 1,5 % en glissement annuel en décembre 2022, contre 1,7 % le mois précédent.

 ESPAGNE :  Au 4ème trimestre 2022, le nombre de personnes en emploi a baissé de 81900 par rapport au trimestre précédent avec un fort repli dans le secteur privé (-101 900) et notamment dans les emplois saisonniers (-397 800) tandis que les emplois à durée indéterminée ont continué à progresser.

Les indicateurs économiques de demain

Vendredi, nous aurons l’IPC[3] au Japon, la confiance des milieux des affaires en Nouvelle Zélande, le PIB de l’Espagne, le PCE[4] Core, les dépenses des ménages, l’indice du Michigan de confiance des consommateurs et les promesses de ventes de logements aux Etats-Unis.

DISCLAIMER

Ce document est conçu exclusivement à des fins d’information. Financial Networking Group décline toute responsabilité en cas d’altération, déformation ou falsification dont ce document pourrait faire l’objet. Toute modification, utilisation ou diffusion non autorisée, en tout ou partie de quelque manière que ce soit est interdite. Les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des performances futures. Les informations contenues dans cette publication sont basées sur des sources que nous considérons fiables, mais nous ne garantissons pas qu’elles soient exactes, complètes, valides ou à propos. Le support non contractuel ne constitue en aucun cas une recommandation, une sollicitation d’offre, ou une offre d’achat, de vente ou d’arbitrage, et ne doit en aucun cas être interprété comme tel.

Termes et définitions
1. Dow Jones ( DOW JONES ) Le Dow Jones Industrial Average (DJIA) est un indice boursier des États-Unis composé des 30 plus grandes entreprises…
2. EBIT ( Ebit ) L'EBIT (Earnings Before Interest and Taxes), ou Résultat Opérationnel en français, est un indicateur financier clé utilisé pour évaluer la performance d'une entreprise.
3. Indice des prix à la consommation ( IPC ) L’indice des prix à la consommation (IPC) est un indicateur économique qui mesure l’évolution des prix des biens…
4. PCE ( PCE ) L’indicateur PCE, ou “Personal Consumption Expenditures”, est une mesure statistique de la consommation personnelle des ménages aux États-Unis.…
Prec.
TESLA impressionne les investisseurs avec de bons résultats  ! 
Suiv.
Update sur 4 indices avec Ichimoku
Plus de publications

Abonnez-vous

Abonnez-vous et recevez toutes les semaines notre newsletter économique et financière.