Une journée sur les marchés : le 30.03.23

Que retenir de la journée :
Les indices actions européens ont fini en hausse soutenus par les valeurs immobilières et technologiques, sensibles aux taux d’intérêt, ainsi que par la distribution, tirée par les résultats du suédois H&M, alors que les marchés digèrent des données mitigées sur l’inflation.
En Allemagne, l’indice des prix calculé aux normes européennes IPCH a affiché une progression de 7,8% en rythme annuel.
Aux Etats-Unis, les inscriptions aux allocations chômage ont augmenté de 7000 la semaine du 20 mars, s’établissant ainsi à
198.000 contre 191.000 la semaine précédente.

Marchés actions

Performance des indices actions européens sur la journée de Jeudi : IBEX 35 +1,50% (9.207 pts), EURO STOXX 50 +1,28% (4.285 pts), DAX INDEX +1,26% (15.552 pts), CAC 40 +1,06% (7.263 pts), FTSE MIB +1,05% (27.021 pts), FTSE 100 +0,74% (7.620 pts).

Les indices actions européens ont fini en hausse soutenus par les valeurs immobilières et technologiques, sensibles aux taux d’intérêt, ainsi que par la distribution, tirée par les résultats du suédois H&M, alors que les marchés digèrent des données mitigées sur l’inflation. Alors que les craintes concernant le secteur bancaire s’apaisent, les investisseurs concentrent à nouveau leur attention sur les indicateurs susceptibles de donner des indications sur les projets des banques centrales en matière de taux d’intérêt, notamment l’inflation.

L’Immobilier (+3,74%) et des Nouvelles Technologies (+2,54%), sensibles aux taux, figurent parmi les plus fortes hausses de la séance sur le Stoxx 600. La distribution (+3,79%) a été tirée notamment par H&M (+16,3%). Les actions des banques européennes ont poursuivi leur remontée : UBS (+3,40%) et Credit Suisse (+1,53%) ont progressé. Deutsche Bank (+1,73%), Commerzbank (+3,15%), Société Générale (+3,20%) et BNP Paribas (+2,17%) ont tous fini en hausse.

Coté Résultats, H&M (+16,3%) a annoncé un bénéfice net qui est ressorti à 541M SEK (48M€) pour le trimestre clos le 28 février, contre 217M SEK un an plus tôt. Le C.A a augmenté de 12% pour s’établir à 54,87Mds SEK, comme annoncé précédemment.

Coté BCE, le secteur bancaire européen n’a pas été directement touché par les turbulences consécutives à la faillite de Silicon Valley Bank, de sorte que les répercussions sur le crédit seront probablement moindres qu’aux Etats-Unis, a indiqué Isabel Schnabel.

Plus tôt ce matin Les indices actions asiatiques ont clôturé en ordre dispersé : ASX 200 +1,02% (7.122 pts), CSI 300[1] +0,56% (4.028 pts), SHANGHAI COMP +0,46% (3.254 pts), KOSPI INDEX +0,38% (2.453 pts), HANG SENG +0,38% (20.234 pts), SHENZHEN COMP +0.08% (2.104 pts), NIKKEI 225 -0,36% (27.782 pts), TOPIX -0,61% (1.983 pts)

À la clôture des marchés européens, les indices actions américains évoluaient en hausse, l’apaisement des inquiétudes sur les banques ayant permis aux investisseurs de se concentrer sur plusieurs indicateurs économiques, notamment ceux de l’inflation, qui pourraient permettre une pause dans la hausse des taux de la FED. Les investisseurs attendent notamment la publication vendredi de l’indice des prix PCE[3] du mois de février, la mesure de l’inflation privilégiée par la FED, qui devrait apporter des indications supplémentaires sur la trajectoire des taux.

La secrétaire américaine au Trésor Janet Yellen a déclaré que la réglementation et la supervision des banques devait être réexaminée dans le sillage de la chute de Silicon Valley Bank et Signature Bank afin de s’assurer que les risques actuels du système bancaire sont pris en compte.

  • S&P 500 : +0,36% (4.042 pts)
  • NASDAQ : +0,59% (11.991 pts)
  • DOW JONES[2] : +0,04% (32.734 pts)

Matières premières

À la clôture des marchés européens, le WTI et le BRENT montaient +1,92% et +1,37% à 74,33$ et 79,35$ le baril (ContratFuturesMai2023).

Marchés taux

Sur la journée, les rendements à 10 ans se sont écartés en Europe et aux Etats-Unis.

Rendements des Obligations d’États à 10 ans sur la journée de Jeudi :

  • 10 ans américain : +3,55% (+0,1 bps)
  • 10 ans anglais : +3,51% (+4,7 bps)
  • 10 ans français : +2,87% (+5,1 bps)
  • 10 ans allemand : +2,36% (+4,5 bps)
  • 10 ans italien : +4,22% (+8,1 bps)
  • 10 ans espagnol : +3,39% (+6,1 bps)
  • 10 ans portugais : +3,20% (+4,4 bps)

Macroéconomie

ALLEMAGNE : L’indice des prix calculé aux normes européennes IPCH a affiché une progression de 7,8% en rythme annuel.

 ESPAGNE : L’inflation a ralenti plus fortement que prévu en mars pour retomber à un plus bas depuis août 2021, à 3,3% sur un an après 6,0% en février.

 ZONE EURO : L’indicateur du climat économique a reculé à 99,3 points en mars, contre 99,7 points en février.

 ITALIE : L’indice des prix à la production industrielle a diminué de 1% d’un mois sur l’autre en février, après une baisse de 7,5% en janvier.

 ETATS-UNIS : Les inscriptions aux allocations chômage ont augmenté de 7000 la semaine du 20 mars, s’établissant ainsi à 198.000 contre 191.000 la semaine précédente.

  • Le PIB a augmenté de 2,6% en rythme annualisé au quatrième trimestre 2022.
  • L’indice des prix PCE a augmenté de 3,7% au T4, soit le même taux que les estimations précédentes.
  • Les profits des entreprises après impôts ont baissé de 2,7% au T4 mais restent très élevés.

Vendredi, nous aurons l’IPC[4] de Tokyo, les PMIs Manufacturier et Services en Chine, le PIB et l’indice des prix des logements au Royaume-Uni, les ventes au détail et les chiffres de l’emploi en Allemagne, l’IPC et les dépenses de consommation des ménages en France, l’IPC et le taux de chômage en Zone Euro, le PCE Core, les dépenses des ménages, l’indice du PMI[5] Chicago et l’indice de confiance des consommateurs du Michigan aux Etats-Unis.

Ce document est conçu exclusivement à des fins d’information. Financial Networking Group décline toute responsabilité en cas d’altération, déformation ou falsification dont ce document pourrait faire l’objet. Toute modification, utilisation ou diffusion non autorisée, en tout ou partie de quelque manière que ce soit est interdite. Les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des performances futures. Les informations contenues dans cette publication sont basées sur des sources que nous considérons fiables, mais nous ne garantissons pas qu’elles soient exactes, complètes, valides ou à propos. Le support non contractuel ne constitue en aucun cas une recommandation, une sollicitation d’offre, ou une offre d’achat, de vente ou d’arbitrage, et ne doit en aucun cas être interprété comme tel.

Termes et définitions
1. CSI 300 ( CSI 300 ) Le CSI 300 est un indice boursier chinois qui représente les 300 actions les plus importantes cotées sur les bourses de Shanghai et de Shenzhen.
2. Dow Jones ( DOW JONES ) Le Dow Jones Industrial Average (DJIA) est un indice boursier des États-Unis composé des 30 plus grandes entreprises…
3. PCE ( PCE ) L’indicateur PCE, ou “Personal Consumption Expenditures”, est une mesure statistique de la consommation personnelle des ménages aux États-Unis.…
4. Indice des prix à la consommation ( IPC ) L’indice des prix à la consommation (IPC) est un indicateur économique qui mesure l’évolution des prix des biens…
5. PMI ( PMI ) L'indice PMI (Purchasing Managers' Index) est un indicateur mensuel qui mesure la performance des secteurs de l'industrie manufacturière et des services.
Prec.
Nouveau module de vidéos interactives

Nouveau module de vidéos interactives

Suiv.
Fibee Calls : “Banques : Nous sommes très loin d’une Bérézina” avec Stéphane Déo (Ostrum AM)
Plus de publications

Abonnez-vous

Abonnez-vous et recevez toutes les semaines notre newsletter économique et financière.