Analyse graphiques, auditeurs | La revue de presse économique et financière

Une nouvelle enquête confirme le passage à l’investissement thématique

Agence SAND

Une nouvelle enquête menée par Greenwich Associates et sponsorisée par BNP Paribas Asset Management confirme la force du passage à l’investissement thématique. Les investisseurs professionnels, dont les investisseurs institutionnels, s’attendent à ce que leurs investissements soient axés sur des thèmes afin d’améliorer la performance à long terme. 

Le changement majeur vers l’investissement thématique se poursuit sans relâche. Les données de Morningstar montrent qu’au cours des trois dernières années, jusqu’en mars 2021, les actifs sous gestion des fonds thématiques ont plus que triplé pour atteindre 595 milliard d’USD. Celui-ci représentait 2,1 % de l’ensemble des actifs investis dans des fonds actions à l’échelle mondiale, contre 0,6 % il y a 10 ans. L’Europe est le plus grand marché, avec 51 % des actifs mondiaux.

L’enquête montre que les investisseurs professionnels s’intéressent vivement aux fonds thématiques, neuf investisseurs sur 10 anticipant l’investissement thématique pour bénéficier de la performance à long terme, tandis que les trois quarts utilisent les fonds thématiques pour accéder à des stratégies axées sur l’investissement durable.

En termes de classes d’actifs, l’appétit des investisseurs se concentre principalement sur les stratégies d’investissement thématiques actions suivies par les stratégies obligataires. Les investisseurs institutionnels investissent également principalement par le biais d’actions, suivies des marchés privés, a constaté l’enquête.

Une préférence pour la « durabilité » et la « disruption »

Les thèmes préférés des investisseurs pour l’investissement thématique, qui transcende les zones géographiques et les secteurs d’activité, étaient les suivants :

  • Le développement durable : Investir autour de grands thèmes liés au développement durable, tels que les objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies, les solutions face au changement climatique et les énergies renouvelables
  • Disruption : Investir dans la robotique et l’intelligence artificielle, les technologies de rupture et les innovateurs de la santé.

BNP Paribas Asset Management estime que son offre est conforme à ces préférences des investisseurs. Notre récent livre blanc sur les méga-tendances pour le XXIe siècle a identifié un certain nombre de méga-tendances qui devraient façonner notre monde à l’issue de la pandémie. Nous pensons que cela crée des opportunités de capitaliser sur le changement et les perturbations.

Cet article expose nos attentes et énumère les principales tendances que les investisseurs doivent prendre en compte et qui incluent ces thèmes sélectionnés :

Nous pensons que l’investissement thématique nécessite une approche ciblée, qui s’éloigne des stratégies de grande envergure et accorde une attention centrée sur les business cases, une connaissance approfondie des actifs sous-jacents et un engagement actif.

Nous pratiquons une gestion active dans laquelle l’univers d’investissement est suffisamment large pour générer de l’alpha par le biais de la sélection de titres. Pour des thèmes d’investissement plus étroits, des stratégies d’investissement passives peuvent être préférables, combinées à un engagement actif auprès des sociétés en portefeuille.

Nous reconnaissons également l’attrait d’une approche innovante de « mix and match » combinant une série de thèmes pour créer un mandat personnalisé.

Facteurs à l’origine de la demande

La croissance de l’investissement thématique devrait s’accélérer, soutenue par les changements réglementaires à venir, y compris l’intégration des préférences ESG dans les choix des investisseurs en vertu de la directive MiFID II ainsi que la demande des investisseurs institutionnels. Voici quelques faits marquants de l’enquête :

  • 88 % des investisseurs professionnels hors institutionnels et 36 % des investisseurs institutionnels utilisent déjà ou prévoient d’utiliser des stratégies thématiques
  • 90 % des investisseurs estiment que l’investissement thématique a un impact positif sur la performance à long terme
  • Pour 76 % des investisseurs, l’objectif principal de l’utilisation de stratégies d’investissement thématiques est le développement durable et le respect des critères ESG, suivis de la capacité d’améliorer les rendements des investissements, d’inclure une approche d’investissement plus innovante ou disruptive, ou d’accroître la diversification (voir graphique 1).

Les investisseurs souhaitent de plus en plus que les investissements aient un impact positif sur le monde. En effet, la durabilité et l’approche ESG s’inscrivent dans une tendance plus large du secteur de la gestion d’actifs. Cette évolution est alimentée par un contexte réglementaire et de politiques publiques favorables comprenant des initiatives telles que

  • La réglementation sur l’information financière durable (SFDR)
  • MiFID II
  • La taxonomie de l’UE
  • L’accord vert de l’UE
  • La priorité accordée par l’administration américaine à la réalisation d’émissions nettes nulles.

Graphique 1 : L’objectif général principal est de mettre l’accent sur le « développement durable/ESG » et d’améliorer ensuite les rendements des investissements et leur impact sur les facteurs de développement durable

Source : Greenwich Associates, BNP Paribas Asset Management

Pour en savoir plus sur les tendances thématiques et l’investissement durable, rendez-vous sur notre blog Investors ‘Corner.


Les opinions exprimées ici sont celles de l’auteur à la date de la publication, sont fondées sur les informations disponibles et sont susceptibles de changer sans préavis. Les équipes de gestion de portefeuille peuvent avoir des opinions différentes et prendre des décisions d’investissement différentes pour différents clients. Le présent document ne constitue pas un conseil en investissement.

La valeur des investissements et les revenus qu’ils génèrent peuvent évoluer à la baisse comme à la hausse, et les investisseurs sont susceptibles de ne pas récupérer leur investissement initial. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Les investissements dans les marchés émergents ou des secteurs spécialisés ou restreints sont susceptibles d’afficher une volatilité supérieure à la moyenne en raison d’un haut degré de concentration, d’incertitudes accrues résultant de la moindre quantité d’informations disponibles, de la moindre liquidité ou d’une plus grande sensibilité aux modifications des conditions de marché (conditions sociales, politiques et économiques).

Certains marchés émergents offrent moins de sécurité que la plupart des marchés développés internationaux. Pour cette raison, les services de transactions de portefeuille, de liquidation et de conservation pour le compte de fonds investis sur les marchés émergents peuvent être plus risqués.

Vous avez trouvé cette publication intéressante ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne / 5. Nombre de votes :

Aucun vote pour l'instant. Soyez le premier à noter cette publication.

Merci pour votre vote !

Vous pouvez ajouter un commentaire (optionnel).

Dites-nous en plus (optionnel) :

Total
1
Shares
Publications similaires